1000 pour la biodiversité

100% - L’objectif est atteint !

Créer 1000 nouvelles petites structures ou planter des arbres, tel était l'objectif d'une action lancée en février 2024 par l'Union suisse des paysans et soutenue par Coop. A la mi-mai, l'objectif était atteint et les 1000 nouveaux éléments étaient mis en place. Une carte interactive montre sur quelles exploitations ils se trouvent.

Aujourd'hui, près de 200'000 hectares sont dédiés à la promotion de la biodiversité, soit un cinquième de la surface agricole. Les petites structures telles que les tas de branches ou de pierres ainsi que les arbres permettent d'accroître l'utilité des prairies ou des pâturages extensifs pour la biodiversité. Ainsi, les 1000 nouveaux éléments contribuent à améliorer la qualité des surfaces déjà attribuées à promotion de la biodiversité, en offrant un habitat ou un abri aux petits animaux comme les insectes, les reptiles ou les petits mammifères, tels que la belette ou le hérisson. Les arbres offrent non seulement un refuge à de nombreux animaux tels que les oiseaux et les chauves-souris, mais ils sont aussi une source de nourriture ainsi qu’un support pour les mousses et les lichens.

Image

Qu’est-ce que la biodiversité ?

La biodiversité fait référence à la « diversité de la vie ». Cette diversité se décline à différents niveaux : diversité des espèces, diversité des gènes et diversité des milieux. Elle est notamment importante pour mieux faire face aux changements tels que les nouvelles maladies, les nouveaux ravageurs ou le changement climatique. La biodiversité fournit également de nombreux services écosystémiques à l'homme, comme la pollinisation des cultures, et est donc indispensable à l'agriculture. Vous trouverez de plus amples informations sur ce thème dans notre « ZOOM numérique « Biodiversité » ».

L’agriculture a besoin de la biodiversité – la biodiversité a besoin de l’agriculture

Par son activité, l'agriculture veille à ce que le paysage reste ouvert et à ce que des habitats variés soient disponibles pour la faune et la flore. Les familles paysannes consacrent entre autres près de 20% de leurs surfaces à la promotion de la biodiversité., alors que seuls 7% sont exigés par exploitation pour l'obtention de paiements directs.

Parmi les surfaces de promotion de la biodiversité figurent les jachères florales et les bandes fleuries, qui sont surtout importantes pour les abeilles et autres insectes. Les familles paysannes entretiennent également de nombreuses prairies naturelles sur lesquelles poussent de précieuses communautés d'espèces, ainsi que plus de 2 millions d'arbres haute-tige et plus de 160 000 arbres isolés et des allées. De plus, elles s'occupent de plus de 200'000 ha de pâturages et de prairies extensifs riches, et ainsi en espèces, dans la région d’estivage.

Image
Image

Plus de 80 % des surfaces de promotion de la biodiversité sur les terres agricoles sont en outre mises en réseaux. Cela signifie qu'elles sont aménagées de manière que les différents éléments ne soient pas trop éloignés les uns des autres ou qu'ils soient complétement reliés. Cela permet aux animaux de se déplacer d'un élément à l'autre ou aux plantes de se reproduire. Les surfaces mises en réseaux favorisent le brassage génétique des espèces et facilitent la colonisation de nouveaux espaces.

Bien que l'agriculture mette beaucoup de surfaces à disposition de la biodiversité, il existe encore un potentiel au niveau de leur qualité. Les petites structures et les arbres haute-tige sont une possibilité de valoriser le paysage agricole et en particulier les surfaces de promotion de la biodiversité existantes.

Soutien

Image

Coop Société Coopérative
Case postale 2550
4002 Basel

Tel. +41 (0)848 888 444

Image

Union Suisse des Paysans
Laurstrasse 10
5201 Brugg

Tél. +41 (0)56 462 51 11

Connexion